Please reload

Billets récents

De l’ambition pour nos territoires !

5 Nov 2019

Nous souhaitions ouvrir cette tribune en rendant hommage à Jacques Chirac, cinquième Président de la Ve République disparu le 26 septembre. Illustre chef d’Etat longtemps élu local, homme de terroir et ardent défenseur de l’agriculture et des arts, il incarnait une vision humaniste et universelle de la France et de ses territoires qu’il chérissait tant. Ses prises de position, notamment sur la guerre en Irak, et ses formules à l’instar de son célèbre « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » resteront dans la mémoire collective. Comme notre Présidente, Marie-Christine Cavecchi, le soulignait lors de la journée d’hommage national, le 30 septembre,  « Jacques Chirac fait partie de ces hommes politiques qui inspirent et qui inspireront encore longtemps. »

 

Parmi les nombreuses avancées institutionnelles héritées de la présidence Chirac, notons tout particulièrement l’inscription du caractère décentralisé de la République à l’article 1er de la Constitution depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, acte II de la décentralisation. A l’heure où le gouvernement continue de réduire les ressources propres des collectivités territoriales avec la suppression définitive de la taxe d’habitation et le transfert aux communes de la part départementale sur le foncier bâti, cette étape décentralisatrice affirmait, quant à elle, le principe d’autonomie financière des territoires.

 

Le Val d’Oise, plus que jamais premier partenaire des communes !

 

Afin de répondre au mieux aux besoins des Valdoisiens, le Département met régulièrement à jour son guide des aides à l’investissement pour les communes et leurs groupements (syndicats et intercommunalités). Initié par notre Majorité en 2011, ce dispositif qui se veut souple, équitable et évolutif a prouvé son efficacité avec plus de 132 millions d’euros de subventions attribuées.

Nous avons dernièrement supprimé les pondérations négatives sur le taux de participation départementale aux différentes aides. Favorables au développement des mobilités douces, nous avons également voté la création d’une aide pour soutenir les actions des communes pour les déplacements à vélo du quotidien telles que l’aménagement de pistes et bandes cyclables.

Cette démarche s’inscrit plus globalement dans la mise en œuvre d’un Plan Vélo à l’échelle départementale en cours de préparation.

 

EuropaCity, un projet structurant pour le Val d’Oise

 

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne connaissons pas la décision du gouvernement sur l’avenir du projet EuropaCity sur le Triangle de Gonesse. La Ministre de la Transition écologique et solidaire a été missionnée par le Premier Ministre pour émettre un avis et a consulté dans ce cadre les parties prenantes dont le Conseil départemental.

 

EuropaCity est un projet indispensable à l’aménagement du Triangle de Gonesse avec des équipements de loisirs et culturels de grande qualité et accessibles au plus grand nombre, des espaces inédits de formation sur les métiers touristiques et culturels, des commerces sans hypermarché, une ferme urbaine et des milliers emplois pour désenclaver l’Est de notre département et l’intégrer pleinement dans la dynamique du Grand Paris. Partagé entre l’Etat et les collectivités territoriales depuis de nombreuses années, malgré les alternances politiques, le projet du Triangle de Gonesse est soutenu par les habitants à 80 % (sondage Odoxa de novembre 2018 réalisé auprès de 4 000 personnes sur 22 communes).

 

Conscients de ces enjeux et défenseurs d’une vision à long terme avec la Communauté d’agglomération Roissy Pays de France, nous avons réaffirmé en septembre le soutien exigeant et vigilant du Conseil départemental en faveur du développement du Triangle de Gonesse et d’une meilleure desserte grâce à une gare de la future ligne 17 du Métro du Grand Paris, la seule du Val d’Oise. Par ailleurs, nous attachons une grande importance à l’équilibre entre développement économique, progrès social et écologie porté par EuropaCity avec notamment 400 hectares sanctuarisés pour l’agriculture, la réduction des surfaces commerciales, le renforcement des engagements de production d’énergie durable sur site et un projet zéro carbone dès 2027 développé entièrement dans la logique d’économie circulaire.

 

Cet aménagement est une chance unique à ne pas manquer pour notre territoire et ses habitants.

Pour finir, nous vous souhaitons dès à présent, de très bonnes fêtes de fin d’année.

 

Please reload

Please reload

Archives
Rejoignez-nous sur :

© 2018 par Groupe Union pour le Val d'Oise

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon