Non à la suppression d'une voie sur l'A15 !



Suite au projet de l'Etat de supprimer la voie de gauche sur l'autoroute A15 afin de la réserver au covoiturage, de nombreux élus valdoisiens, dont les Conseillers départementaux du Groupe UVO, se sont mobilisés pour demander le retrait de cette mesure non concertée.


Aux côtés de notre Présidente, Marie-Christine Cavecchi, de la Présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, et du Maire de Franconville, Xavier Melki, de nombreux élus de notre département (Conseillers départementaux, Maires et parlementaires) ont participé à la conférence de presse organisée ce samedi 6 février à la Mairie de Franconville. Le but de cette réunion ? Demander à l'Etat la suppression du projet de dédier exclusivement la voie de gauche sur l'autoroute A15, entre Franconville et le pont de Gennevilliers, au covoiturage.



En pleine période de crise sanitaire, cette mesure non concertée avec les collectivités concernées est susceptible d'accroître l'engorgement de trafic sur cet axe très emprunté. Bien évidemment, nous sommes favorables au développement du covoiturage mais de manière raisonnée et organisée, et non dans l'urgence avec toutes les contraintes sanitaires et économiques que nous connaissons.


Les élus ont rappelé les préconisations de la Région et du Département de privilégier l’utilisation de la bande d’arrêt d’urgence. Une approche pragmatique visant à éviter de rajouter de la congestion à la congestion, et d’accroître ainsi la pollution de l’air en plus de dégrader la qualité de vie des habitants de grande couronne n’ayant pas d’alternative à l’utilisation de la voiture.


Retrouvez ci-après le communiqué de presse commun.

Conférence de presse le 6 fev 2021 (002)
.
Download • 171KB

Billets récents
Archives
Rejoignez-nous sur :

© 2018 par Groupe Union pour le Val d'Oise

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon