top of page

Lancement du Centre départemental de supervision !


Lors de la séance départementale de novembre, vos élus ont approuvé le Centre départemental de supervision (CDS) prévu pour 2023. Un dispositif presque inédit à l'échelle départementale et qui contribuera à garantir la sécurité des Valdoisiens.


Le CDS figurait parmi nos engagements de campagne lors des élections départementales en proposant le raccordement et le visionnage de manière centralisée en un même lieu sécurisé de l’ensemble des caméras du Département, mais aussi celles des communes et intercommunalités qui souhaitent s’associer à la démarche. Une vingtaine a déjà confirmé son intérêt à participer à la démarche, aux côtés de l'Etat et des forces de l'ordre. Le Val d'Oise serait le second Département à mettre en œuvre ce dispositif expérimenté chez nos voisins de l'Oise.


Opérationnel 24h/24, le Centre de supervision permettra d'assurer une continuité sur l'ensemble du territoire raccordé en lien étroit avec les forces de l’ordre, contribuera ainsi à l’élucidation des affaires judiciaires et à la sécurité sur la voie publique. D'un point de vue financier, le service vise à mutualiser les coûts pour les collectivités et d’optimiser l’efficacité des dispositifs de vidéoprotection déployés tant en zone urbaine que rurale. Depuis 2017, le Département a déjà investi plus de 3 millions d’euros dans l’aide aux communes pour le déploiement de la vidéoprotection sur leur territoire. 200 000 euros ont également été investis pour aider les communes à acquérir des véhicules de police municipale ou intercommunale depuis 2015.


Afin de concrétiser ce projet, le Département a décidé de confier la maitrise d'ouvrage au Syndicat mixte Val d'Oise Numérique et d'apporter un investissement de 4 millions d'euros pour sa mise en œuvre et pour le déploiement de 100 premières caméras sur une cinquantaine de sites départementaux (collèges, services sociaux, musées, sites administratifs…) au premier semestre 2023 (à terme 500 seront installées sur 200 sites d’ici 2025).


A noter que l'opposition de gauche se divise sur ce projet soutenu pourtant par de nombreux élus locaux et qui participera grandement à la sécurité des Valdoisiens aux côtés des forces de l'ordre et de nos sapeurs-pompiers.

Comentarios


Billets récents
Archives
bottom of page