22 M€ pour le Plan Vélo entre 2022 et 2024 !


En séance départementale ce matin, vos élus de la Majorité ont approuvé les nouvelles orientations du Plan vélo pour la période 2022-2024 qui marque une accélération dans les investissements en faveur des aménagements cyclables.


Sur cette période, le Département prévoit un programme d'investissement de 22 millions d'euros pour les études et l’aménagement de nouveaux itinéraires cyclables sur son territoire.


Parmi les nouveaux aménagements cyclables portés par le Département sur 2022-2024 :

- Poursuite de la voie verte à Parmain jusqu'à la gare de Valmondois (550 m) ;

- RD203 : aménagement d'un itinéraire cyclable entre l'université de Neuville-sur-Oise et la limite avec le département des Yvelines (1km – axe RER Vélo ligne A) ;

- Aménagement d'un itinéraire cyclable sur la RD14 entre les deux giratoires de la RD411 à Herblay-sur-Seine (350m) ;

- Aménagement d'un itinéraire cyclable entre le centre commercial du Grand Val à L'Isle-Adam et le centre-ville de Mours (1,3 km) ;

- RD 317 : poursuite des aménagements réalisés en 2021 entre la RD9 et la RD10 à Louvres, Villeron et Marly (1,9 km).


Il est à noter qu'entre 2020 et 2021, 5,9 M€ ont été consacrés au développement de nouveaux aménagements cyclables et que 177 712,84 € de subventions ont été allouées aux communes en 2021 concernant le développement des infrastructures et services favorisant l'usage du vélo.


Parallèlement, une enveloppe de 6 millions d'euros est dédiée au développement des pistes cyclables – circulations douces dans le cadre du Programme d'intervention 2022 relatif à la rénovation du patrimoine et à l'amélioration du réseau routier départemental.


Exemple récent : l'inauguration par Madame la Présidente et les élus de la voie douce sur la RD983 de Magny-en-Vexin à Saint-Gervais longue de 1,2 km (+ de 700 000 euros d'investissement).



Retrouvez la présentation des nouvelles orientations du Plan vélo pour les années 2022-2024 présentées par Noellie Plelan, Conseillère départementale en charge du sujet.


En outre, le Département du Val d'Oise porte actuellement une étude pour doter d’ici 2028 l’ensemble des collèges du en stationnements sécurisés pour les modes doux (vélo et trottinette) : plus de 10 000 places pourraient être ainsi installées pour les élèves et les enseignants pour une investissement complémentaire de 5 million d'euros..


Nous regrettons néanmoins la position de l'opposition de gauche qui ne partage pas notre ambition et qui a voté contre ces orientations en faveur du développement des mobilités douces en Val d'Oise.



Billets récents
Archives