Please reload

Billets récents

Préserver l’intérêt des Valdoisiens et de notre territoire

15 May 2019

 

Le 26 mai prochain, les Français seront appelés à choisir leurs représentants au Parlement européen. Ce scrutin est l’occasion de rappeler que l’Union européenne est un acteur prépondérant pour le développement de notre territoire.

 

Le Département du Val d’Oise adhère depuis 1999 à « Île-de-France Europe » qui représente notre Région et les Départements franciliens auprès des instances européennes. Lors de la séance du mois de mars dernier, nous avons renouvelé notre adhésion à cette association qui défend nos intérêts locaux en valorisant les projets structurants dans de nombreux domaines tels que le financement de la Recherche et de l’Innovation, l’Environnement et le Développement durable, mais aussi la Jeunesse et la Mobilité.

 

De plus, le Département est en charge d’une enveloppe d’environ 10 millions d’euros provenant du Fonds Social Européen (FSE), qui s’étend sur la période 2015-2020. Celle-ci permet d’accompagner les acteurs socio-économiques Valdoisiens.

 

En somme, contrairement à ce qu’avancent certains eurosceptiques et dans le contexte troublé dans lequel se tiennent ces élections, il nous semble important de souligner le rôle primordial et essentiel que joue l’Europe dans notre quotidien.

 

Le Val d’Oise mobilisé pour l’avenir d’ADP

 

A l’image du Sénat qui a voté contre en première lecture en février, le Val d’Oise s’est opposé unanimement à la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP), prévue par le projet de loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises), en cours de discussion au Parlement au moment où nous écrivons ces lignes. Ce projet est contestable sur le plan économique, tant les résultats du groupe sont florissants, mais aussi en matière de souveraineté territoriale.

 

En effet, ADP est la société gestionnaire de Roissy-CDG, première porte d’entrée sur notre territoire. Aux côtés des autres Départements franciliens, le Val d’Oise s’est mobilisé pour préserver l’intérêt des Franciliens dans cette affaire. Ensemble, ils ont ainsi proposé à l’Etat d’entrer au capital d’ADP à hauteur d’une minorité de blocage.

 

Sur cette question de l’avenir d’ADP, saluons notre Sénateur, Arnaud Bazin, pour son engagement sans faille, au sein de la haute assemblée, au service de l’intérêt des Valdoisiens et de notre territoire.

 

Une gestion responsable et ambitieuse

 

Chaque année, le printemps coïncide avec le vote du budget de notre collectivité. Moment charnière, il est l’occasion de rappeler le rôle du Département dans la conduite de nombreuses politiques publiques utiles pour nos concitoyens : déploiement du très haut débit, construction et entretien des collèges, gestion des espaces naturels sensibles, insertion sociale et professionnelle, accompagnement des personnes fragiles…

 

De surcroît, il permet de concrétiser un certain nombre d’engagements. A ce titre, nous poursuivons nos efforts conduits depuis 2011 en matière d’économies et de réduction progressive de l’endettement du Département. Nous sommes parvenus à redresser les finances départementales malgré la réduction massive des dotations de l’Etat (70 millions en moins entre 2014 et 2017) et l’explosion de la dette sous l’ancienne majorité de gauche (hausse de 62 % en trois ans).

 

Cette gestion responsable et durable nous offre désormais des marges de manœuvre nous permettant d’investir efficacement pour l’avenir de tous les Valdoisiens. Concrètement, nous renforçons cette année nos investissements pour soutenir la réalisation de projets tels que la nouvelle Maison Départementale de l’Enfance, dont les travaux débuteront cet automne. En plus d’une contribution croissante au budget du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), nos pompiers, le Département continue d’accompagner le renforcement des moyens opérationnels du SDIS avec une dotation d’investissement de 45 millions d’euros répartis jusqu’en 2023.

 

Premier partenaire des communes et de leurs regroupements, le Val d’Oise adapte et renforce son guide d’aides pour répondre plus efficacement aux besoins et évolutions des territoires. Depuis la création de ce dispositif par notre majorité, plus de 132 millions d’euros ont été attribués afin d’améliorer le quotidien des Valdoisiens. Cette année encore, nous poursuivons cette dynamique avec plus de 25 millions d’euros consacrés à l’aide aux communes.

 

Avec responsabilité, transparence et ambition, notre majorité œuvre au plus près des attentes actuelles et futures des Valdoisiens et au service du développement durable de notre territoire. C’est le sens de l’engagement qui nous anime chaque jour.

Please reload

Please reload

Archives
Rejoignez-nous sur :

© 2018 par Groupe Union pour le Val d'Oise

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon